12 mars 2006

my favorite stitch

      

Not long ago, Wendy was wondering how come she could never get tired of seed stich, while she finds knitting 1/1 rib utterly boring. Same move, completely different the experience. So what ??

I have the same feeling and my little idea about it is that you can go for miles and miles of k1p1, as long as you have something really yummy in your hands. Which is just the case with the seed stitch. And for God's sake it stays FLAT (not your average ridiculously curly stockinette!) so that it makes for beautiful borders.

Ai-je déjà dit tout le bien que je pensais du point de blé ? Il y a peu
Wendy faisait l'observation qu'alors qu'elle trouve les côtes 1/1 incroyablement barbantes (moi aussi), elle ne se fatigue jamais du point de blé
(moi non plus. Enfin presque).
Ma petite idée est qu'on peut endurer des kilomètres de maille-envers maille-endroit, à condition d'avoir du point de blé entre les paumes. Disons-le tout net: il n'y a à peu près rien de plus délicieux à triturer que le moëlllllleux du point de blé. Et enfin nom de nom ça se tient DROIT sans rebiquer de façon infernale dans tous les coins (oh je hais le jersey endroit). Ce qui est une excellent chose pour nos bordures.

 

a seed stitch collar

Now, that pile of needles and tails has been waiting for some help since ages, giving me long and reproachful glances while I was passing by, working on socks. My conscience was giving me some guilt pinches: "Hey you! All that sock frenzy, wouldn't it be just about avoiding to make a collar out of this mess ? Hmmm ? Hmmm ?"

Well, actually yes. That collar business was getting more and more scary, as all those live stitches, after a lot of moving the whole thing around, folding and unfolding it, trying to hide it just to take it out the next day, well all those stitches came rather loose and I was fearing for serious gaps and holes. Yuk yuk yuk.

Ah, ce pauvre cardi Broadway ! Misérable tas d'aiguilles, de mailles en attente et de fils qui pendouillent. Ce spectacle désolant me rendait coupable depuis des semaines. Car c'est bien gentil de se lancer à corps perdu dans la chaussette, mais il y a un moment ou il faut regarder sa conscience en face et s'avouer l'affreuse vérité : "Toute cette histoire de chaussettes, ça serait pas aussi un peu pour éviter l'Etape du Col ? Hein ? Hein ?"
Je reconnais que la perspective de ce col était devenue de plus en plus effrayante, car mes belles mailles en attente, à force de déplacer l'ouvrage dans tous les coins du salon ("je le range? je le cache? je le sors?") étaient devenues très distendues et la menace de trous béants se profilait à l'horizon...

 

The whole plan :

Start with the back, getting all the live stitches at once. Then work back and forth picking stitches from the fronts in three or four steps, thus working short rows as to have the collar a little higher at the back. Which I understand is a good thing.
Only that my first attempt with short rows was really excessive and I was on my way to have the collar of Elizabeth I, limper version. Frogging. Second attempt was much better, but I still got some holes. I had to twist some stitches and tighten one spot with a darning needle (that gave me a bit of nausea) but in the end, it was okay. I really worked hard on my obsessive temper to have a collar not perfect, but finished. Perhaps all that knitting will bring me some wisdom in the end (?).

Le plan de route :

Dans cette encolure il y avait des mailles en attente et aussi pas mal de trous sur les devants dûs aux séries de rangs sans diminutions. L'idée générale était de commencer par reprendre toutes les mailles du dos, puis travailler en aller-retours en incorporant en trois ou quatre fois les mailles des devants (mailles en attente + mailles ramassées) de façon à former des rangs raccourcis et un col légèrement plus haut au dos.
Sauf qu'à la première tentative j'ai un peu forcé sur les rangs raccourcis et j'étais en train de tricoter une collerette à la Elizabeth I (ou lézard australien, au choix), bref j'ai dû défaire et recommencer. Il y a eu du grabuge et quelque trous. Pour compenser, les mailles distendues ont été retordues. Pour camoufler un trou plus gros que les autres j'ai du me résoudre à une maneuvre désespérée: fil et aiguille à laine. Pour ce col j'ai fait de gros efforts sur mon perfectionnisme habituel, jugeant que je ne pouvais pas le recommencer une troisième fois pour cause de mailles déjà assez malmenées...

done ! with all the niceness of seed stitch...

What's next ? Intense calculation for the sleeves, as I want narrower cuffs and no hard landing at the top of sleeve in the middle of a cable pattern...

L'étape suivante implique de longues séances de calculette pour réaliser les manches. Je trouve que les poignets du modèle sont beaucoup trop larges (les poignets qui trempent dans la soupe, vous voyez le genre ?) et tant qu'à faire, si je pouvais éviter d'avoir à arrêter la manche en plein milieu d'un motif...

Bon dimanche et bon tricot!

Posté par knitchy à 10:38 - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    That's a beautiful collar and cardigan! I like seed stitch very much too

    Posté par lyn , le 12 mars 2006 à 17:19
  • Super joli, ton petit cardi, et d'où sort-il? (j'ai loupé une étape?)

    Posté par fleur , le 12 mars 2006 à 21:10
  • Waouw,
    Le col de ton cardigan est magnique. Et vu d'ici, parfait !

    Posté par Catherine , le 12 mars 2006 à 22:40
  • Comme il va être beau!

    Posté par Sophie (Lille) , le 12 mars 2006 à 22:47
  • Ah, ton perfectionnisme fait tout de même de bien belles choses au final. Ton col est beau comme un camion !
    Au fait... et Kongle ?

    Posté par Val , le 13 mars 2006 à 08:32
  • J'admire ton cardi Broadway, il tombe impeccablement, le devant est parfait et le col superbe ! Quant à la laine et la texture, que dire mis à part qu'il me laisse baba d'admiration (et d'envie aussi...) ?

    Posté par Sandrine Tricof' , le 13 mars 2006 à 10:11
  • Ah que j'aime te lire, ça me donne la pêche pour la journée. Tiens, il faudrait que je vienne ici tous les jours, me paître et repaître de ta prose, un coup en français, un coup en anglais... Moi, les côtes 1/1, 2/2, x/x, le point de riz ou de blé (et pourant j'aime les céréales), j'aime pas ! Sans doute parce que je lâche mon aiguille et que passer le fil devant puis derrière me ralentit. Et en plus, je me trompe toujours dans le point de riz ou blé, systématiquement dans les côtes 2/2, mais jamais dans les côtes 1/1 ! Chui pas douée. Pourquoi on n'a pas eu droit en français au "yuk yuk yuk" ? Pour les poignets trop larges, arrête de manger de la soupe, c'est tout... Tu n'es pas asez grande ? Bravo pour ton col, il est magnifique et augure de la beauté finale de ce cardi. Bonne journée !

    Posté par Christine , le 13 mars 2006 à 10:43
  • STP - tu l'apportes mercredi qu'on puisse l'admirer en vrai

    Posté par vivi's mum , le 13 mars 2006 à 11:20
  • broadway est magnifique ! Oui déjà, alors u'il n'est pas terminé !! Les point de blé, je n'iame pas spécialement le tricoter, j'ai une facheuse tendance à me déconcentrer et à décaller mon point... beurk pas beau et enquiquinant comme tout à détricoter et retricoter... Mais le résultat !! Wow ! J'adore !

    Posté par thalie , le 13 mars 2006 à 11:53
  • Dans ma longue vie, je n'ai encore jamais tricoté de point de blé mais tu me le fais regretter. Tout paraît tellement facile quand on regarde tes photos. Quelle perfectionniste tu fais !
    As-tu les chaussettes qui vont avec ?

    Posté par Mireille , le 13 mars 2006 à 17:44
  • Il est superbe le col de ton Broadway, et ton Broadway entier est magnifique d'ailleurs ! J'ai hâte qu'il lui pousse des manches !
    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, j'ai horreur de tricoter le point de blé, ainsi que les côtes 1x1 et le point de riz, maille endroit, maille envers, ça m'éneeeerve ! Par contre je trouve ce point effectivement très beau et moëlleux, délicieux à triturer comme tu dis

    Posté par Christine , le 13 mars 2006 à 18:41
  • moi aussi j'aime bien le point de blé mais à rayuer car c'est plus facile..
    ça à l'air super joli ce que tu fais, j'espère le voir au café tricot (heu oui c demain )

    Posté par violaine , le 14 mars 2006 à 11:29

Poster un commentaire