25 mars 2006

au rayon des bizarreries

Mouais. Je suis bien obligée de reconnaître que mon nouvel en-cours chaussette a vraiment un drôle de museau...

Voilà voilà voilà. Je suis donc l'heureuse créatrice de la chaussette-ornithorynque. Pas mal, quoi ?
Le résultat un peu inattendu d'une nouvelle lubie : tout d'un coup il ne m'a plus suffi de faire simplement de la chaussette, mais de la chaussette gauche et de la chaussette droite. L'animal ci-devant présenté, c'est la chaussette droite. (Enfin aussi longtemps que mes pieds ne changent pas d'orientation personnelle). Vos yeux de lynx remarqueront que le bout est plus court que d'habitude, et légèrement asymétrique. Car il s'agit bel et bien d'un bout renforcé anatomique (chez Knitchy on a peur de rien)

Some gifted knitters produce nice, elegant, nature-inspired sock pattern. Take the pomatomus, a delicate sock reminiscent of the blue fish scales. One of the loveliest sock pattern ever seen.
While I, at the other end of the ladder, simply come up with yet another evolutional joke : introducing the duck-bill shaped, platypus sock. Well you know; all these nature's oddities have some good reason, and I have one too : the toebox, believe it or not, is reinforced and anatomically shaped. Yes, yes. Don't laugh at my anatomy, please.

Remarquez bien que cette idée n'est pas née toute seule dans mon cerveau loufoque. Elle est directement inspirée de mes bonnes vieilles et fidèles chaussettes de randonnée. Vous remarquerez que le fabricant a même pris la peine de broder des initiales pour ne pas se tromper de pied (très appréciable quand on se prépare le matin pour une rando expiatoire du "lendemain de la veille"). Je devrais peut-être coudre des pastilles sur la semelle de mes ornithorhynques, rouge et verte comme sur les [K]ickers de notre enfance...

How strange the result may look, the idea is not mine entirely. My old and sturdy hiking socks, right here, boast that interesting feature: left foot, right foot. Asymetric. If they can do it, why couldn't I ?

Comme je me l'étais promis j'ai renforcé la pointe en incorporant un double fil de ravaudage. Croyez bien que la Regia + double fil + mon tricotage bien serré sur du... 2mm (!) ça donne, heu... costaud. Si ça ne tient pas le coup, il ne me restera plus qu'à tricoter des cordes de piano.

The toe has been spliced with two strands of repairing thread running with the yarn. Added to my tight knitting and a 0 needle size, this should make for a super-sturdy toe. With those socks on (and a pair of Doc Martens to match their feminine look), surely I could fearlessly hit the most crowded dancefloor...

Bon dimanche, happy knitting !

Posté par knitchy à 20:44 - All about socks - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Sophie, mieux que la chaussette-ornithorynque droite et gauche, tu devrais nous faire la mâle et la femelle, histoire qu'elles se reproduisent toutes seules et que tu n'aies plus besoin d'en tricoter ? C'est-y pas une bonne idée ça ? Il n'y a que chez toi qu'on pourrait voir ça ! (j'en suis à la moitié du doc si tu veux tout savoir...)

    Posté par Christine , le 25 mars 2006 à 21:35
  • C'est vrai qu'elle ressemble à l'ornithorynque : la chaussette la plus bizarre de la Création. J'aime bien les ornithorynques...

    Posté par Val , le 26 mars 2006 à 11:55
  • Il y avait les cho7 tigre, zèbre, poisson et autres et maintenant, il y a l'ornithorinque ! Encore plus ressemblant !
    Et tu tricotes avec du 2mm !

    Posté par Catou , le 26 mars 2006 à 12:15
  • Ca mord pas ?

    Posté par Mireille , le 26 mars 2006 à 14:02
  • Plutôt sympa ta chaussette-ornithorynque Et sur pied, ça donne quoi ?

    Posté par Christine , le 26 mars 2006 à 14:12
  • A la première photo, je me suis dit qu'il n'y avait pas que moi à fabriquer des bestioles avec mes chaussettes... Mais non, ce sont vraiment des chO7. Et le coup de l'ornithorynque + l'embout renforcé, là ça m'achève... Merci pour tes "lubies" ! Encore plein comme celle-là s'il te plaît !

    Posté par Séverine , le 27 mars 2006 à 15:16
  • interessante ton idée. et en effet tes chaussettes devraient résister à bien des marches.

    Posté par Melanie , le 28 mars 2006 à 12:03
  • Oh mais ta chaussette-ornithorynque s'est faite attaquée par des pygmés ?! En tout cas moi je les trouve très chouettes ces chaussettes qui ont un pied droit et gauche ;o)

    Posté par thalie , le 29 mars 2006 à 11:14
  • Trop cooool les chaussettes ornythorynx (je sais pas l'écrire !!), on dirait qu'elle est vivante, ta droite. Après les chaussettes-ganseys, les chaussettes de trekking ultra-top-anatomiques. Je suis sûre que ça sera confortable, grâce au fil de renfort, fini les ampoules au talon !

    Posté par Sandrine Tricof' , le 30 mars 2006 à 19:00
  • Excellent! Pour mon retour sur les ondes bloguesques, tu m'as fait bien rire! Bravo en tout cas, c'est une super idée, et puis les ornithorynques, c'est si mignon )

    Posté par Stéphanie , le 31 mars 2006 à 21:08

Poster un commentaire