19 novembre 2006

comme un pou sur ses pattes de derrière


Hé oui, je suis ridiculement fière de mes petits gants à motif floral.
Imaginez: je viens d'inventer le gant de latex chirurgical tricoté à la main. (On devine l'enthousiasme dans les salles d'op' toujours glaciales...)

Taille 7, poignet ajusté. Tricotés bien serré comme à mon habitude, ces gants me vont... comme des chaussettes! Disons que pour la prochaine paire j'ajouterai une ou deux mailles au tour de poignet, histoire de pouvoir garder ma montre en-dessous...
    Méthode : Katharina Buss dans l'Encyclopédie du Tricot, avec des augmentations entre le poignet et la main, sinon ça bââille (surtout dans une partie en jersey avant une partie au jacquard) et alors c'est pas joli.
Les augmentations entre le poignet et la main font un gant plus élégant et féminin (à l'ancienne, quand on prenait le temps pour s'habiller, que les gants de femme comportaient 18 boutons minuscules au poignet et que finalement zut on prenait son manchon). Je garderais donc le principe, mais avec un peu plus de laxisme. La grille avec l'emplacement des augmentations est ici.


I am ridiculously proud of these little gloves... It's the first time I knit some, and it's always so much fun to see the garment take its shape while you struggle with dpns, holes and tails, and then those small tubes that will become fingers... I managed to finish them before the big chills of winter (with the help of global warming, though) which is quite an accomplishment. As per usual they are very tight, especially on the wrist, which makes it
sort of difficult to keep being on time : no wristwatch allowed!
(Bah. Who needs to bother ?)
The method is that from Katharina Buss's Big Book of Knitting, with increases added between the wrist and the hand (hence the ultra-fitting wrist). This shape results in a more elegant glove, but slightly more difficult to put on and off. I should consider adding a few stitches at the wrist for the next pair.
The grid including increases pattern is here.


Les inévitables petits trous à la jointure des pouces ont été colmatés au demi-brin de laine, tissé dans les mailles.

Enfin le seul reproche que j'ai à faire à ce modèle, c'est les diminutions de bout des doigts, trop encombrantes à mon goût, bien que je me sois emm... à faire une terminaison à trois aiguilles à l'intérieur des doigts (6 mailles de 2mm à retourner sur l'envers, vous imaginez les manipulations et bordées de jurons), vu que le coup des 6 mailles froncées sur un fil non merci, ça forme un téton ridicule genre tête-de-préservatif...
La prochaine fois j'essayerai les diminutions en pointe de chaussette, pour des bouts ronds et plats. J'ai bien aimé tricoter des gants, ça va relativement vite et c'est amusant. Et j'ai vivement apprécié mes précieuses aiguilles de nain (10 m), vraiment utiles pour tricoter les doigts.


I could'nt avoid to have some gaps at the upper junction between thumb and palm. I found a good option to mend this is to weave a pliced thread of yarn (the background colour) in the stitches with a darning needle. Another culprit in this pattern is the shaping of the fingertips. I don't like it very much and plan to try a simpler, toe-like shaping for a next pair. All-in-all I really enjoyed knitting gloves. I find to be quicker at this than at a sock (bigger needles do help). I'm quite sure I'll make more.   



Enfin pour finir, ce qui fait que j'aime beaucoup ces gants c'est, hélaaas, la supernaturelle de La Droguerie. Hélas? Ben oui. Je l'ai constaté dès mon premier échantillon, et une tricoteuse de notre groupe me l'a confirmé récemment : ça bouloche à mort. Ce que je trouve déchirant - non pas pour mes gants - mais parce que les couleurs proposées par La Droguerie sont parmi les plus belles sur le marché. Quand je suis rentrée dans la boutique de Lille il y a un an et quelques, je suis littéralemet entrée en transes devant la parade des écheveaux. Je crois que c'est le seul endroit au monde où je peux trouver exactement les couleurs que j'ai en tête... Franchement, quelle misère de gâcher ces couleurs sur une piètre qualité de fil. Hououououou.


A word about the yarn. If you're in France or passing by, you'll want to visit one of the stores La Droguerie. Honestly, it's a crafter's heaven. Buttons, beads, ribbons, yarns, everything is eye-candy. In my opinion, their yarns have the most beautiful, subtle range of colours. But the sad truth is that the quality of the yarn doesn't stand to the level. I used the supernaturelle, a 100% wool yarn (don't know the yardage/m - they recommend 3,5mm). It's very properly balanced, nice stitch definition, can hold frogging without much offense, but its fate is to pill like hell. I got that feeling from the first swatch, and lately another knitter confirmed my impression. What a shame.


Enfin je crois que j'ai attrapé un truc bizarre récemment parce que là je suis sur un nouveau projet et j'ai dû passer du 3,5 au 2,75 au 1,33 au 0,82 au... 7.
Ouais, je tricote avec du 7mm!!!! Et non, ce n'est pas pour pouvoir tricoter en gardant mes magnifiques gants. Ne pouvant pas prendre de photo aujourd'hui, suspense infernal jusqu'à la semaine prochaine...

Très bonne semaine à toutes!

Posté par knitchy à 10:11 - tricotages - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    Tu as le truc pour trouver des expression qui me font rire.
    Ils sont vraiment chouettes, tes gants. Merci de partager tes expériences.

    Posté par bulle , le 19 novembre 2006 à 13:16
  • oui trop chouette tes gants!! et merci pour cette jolie revue...;o)

    Posté par rachel , le 19 novembre 2006 à 13:35
  • Bravo pour tes 1ers gants !
    Tu ne vas pas nous laisser une semaine avec une intrigue pareille ?

    Posté par Mireille , le 19 novembre 2006 à 13:36
  • Tes gants sont très beaux. Savent-ils, à la Droguerie que leurs laines boulochent ? Je me demande bien ce que tu peux tricoter en 7mm ??? Le suspens est intenable !!!

    Posté par dominique(08) , le 19 novembre 2006 à 15:05
  • tu as fini par trouver ton point?? non je ne devoilerais pas le suspens n°7..

    Posté par Violaine , le 19 novembre 2006 à 18:31
  • Tu parles de préservatif, aiguille en 7.....mon dieu mon dieu.........vite que je te sonne !
    bisouteke
    Nath
    P.S sont floralement beaux tes gants ;o)

    Posté par Harpe , le 20 novembre 2006 à 11:48
  • Le pou en question peut rester bien perché sur ses pattes arrières car il mérite parfaitement sa fierté : tes gants sont superbes. Et finalement, tu arrives à y passer la main, alors c'est gagné !

    Posté par Val , le 20 novembre 2006 à 11:54
  • Très beaux tes gants !
    Heu ... en 7 ... tu tricotes des semelles pour sabots de jardin ou une couette pour ta plante préférée ?
    Il y a plus que Supernaturelle qui fait des siennes ... J'ai acheté à une charmante productrice des écheveaux couleur de mûre qui une foi assemblés en pull me donnent l'air d'une brebis seventies tellement ça bouloche !
    Mais c'est chaud et ça ne bouge pas plus au lavage !!!!

    Posté par agastache , le 20 novembre 2006 à 14:25
  • aiguilles 7 ! et bah c'est rare de te voir tricoter avec des pieux !
    J4ai hâte de voir ce que tu prépares ! Tes gants sont nickel, et pour la surnaturelle elle feutre très bien ! petite info comme ça au passage, ça peut te donner des idées non ?

    Posté par thalie , le 21 novembre 2006 à 19:14
  • Aiguille 7, dis-tu ? Je demande à voir ça...
    Bravo pour les gants, et dommage pour la laine qui bouloche.
    Tu es la pro des descriptions imagées, vraiment...

    Posté par Véronique , le 21 novembre 2006 à 23:04
  • c'est vrai que quand tu vois le mur de laines de la Droguerie, tu craques, moi c'est pour la tweed mais elle est beaucoup moins solide que la felted tweed de rowan - dommage...

    Posté par vivi's mum , le 22 novembre 2006 à 12:21
  • Pas possible, je rêve, j'hallucine, je délire...TOI, avec des pieux pareil .....non, je subbodore un détournenement de fonction inattendu, mais pas du tricot...Mais bon dieu, qu'as tu encore inventé ???Et il faut attendre toute une semaine..sadique

    Posté par wigwane , le 22 novembre 2006 à 15:54
  • après la chaussette à torsade marqueuse, voilà le gant bandage...mais où va t elle s'arrêter?
    au fait, les doigts de gants, ca va super vite avec "ma" méthode à deux aiguilles!

    Posté par Florence , le 23 novembre 2006 à 23:26
  • it's interesting that you find the quality of la drougerie to be poor. I wonder if you can avert the pilling by knitting tighter than the recommended needle size. I find that often improves the wear

    Posté par Polly , le 24 novembre 2006 à 23:48
  • ils sont tellement beaux tes gants !!
    je viens de me lancer dans des mouffles en faire isle - aie aie aie....je ne suis pas sure d'arriver au bout /

    en 7 mm tu tricotes un string en fil barbelé ? ;oD

    Posté par Karen ^-^ , le 26 novembre 2006 à 14:28
  • Félicitations! Ces gants sont magnifiques.

    Posté par samhy , le 26 novembre 2006 à 19:26
  • Avec quelques jours de retard, mais bon les chemins de bloglines sont impénétrables: ils sont vachement beaux!

    Posté par Sophie (Lille) , le 28 novembre 2006 à 09:44
  • J'aime bien ce que tu fais

    Posté par Dominique , le 28 novembre 2006 à 15:19
  • Ah j'arrive un peu tard, mais c'est la faute à Bloglines ! Très jolis tes gants fleuris. Moi, ils ne me font pas penser aux clochetons de Saint Basile le Bienheureux... mais à une bordée de jurons (je connais, quand j'ai très peu de m sur mes aig DPN. De toute façon, je t'admire, je crois que je ferai jamais de gants, je en suis pas séduite du tout par le tricot sur 3 ou 4 aig ! Eh, combien il a de pattes le pou ? En tant qu'ancienne paraistologue, je l'imagine marcher sur ses pattes de derrière, trop drôle !

    Posté par Christine , le 28 novembre 2006 à 16:57
  • sont magnifiques tes gants!

    Posté par chatonne , le 19 décembre 2006 à 15:10

Poster un commentaire