15 octobre 2007

nouillette se remet au crochet


Revival massif de mon enfance, les gars. Déjà que je bricole des bouts de bois comme quand j'avais douze ans et que je planquais un cadre à tisser hérissé de clous en-dessous de mon lit (au désespoir de ma mère et de l'aspirateur) et que j'évoque avec nostalgie les 100 idées que j'ai jeté sans remords quand j'avais 30 ans...

Voilà maintenant que je me remets au crochet. Mon cas s'aggrave de jour en jour (Je pressens une attaque imminente du macramé, voire même de la poterie. Préparons-nous au pire.)

fleur_1

Oui mais c'est pas entièrement de ma faute. D'abord, quand vous êtes aspirante fileuse, il n'est pas rare de vous retrouver à la tête d'une bande de pelotons hétéroclites, du genre plus ou moins bleu pas tout à fait-pareil, vaguement moins gros mais plus serré et ah ben avec un effort ça irait peut être avec... Et tout ce monde dans des quantités appréciables : 23 grammes ici, 18 grammes quinze là-bas, 34 grammes et demie ailleurs...


Solving a spinner's dilemma ?
You know what it's like when you take up spinning. All at your joy of dyeing and plying, you just carelessly spin bits and pieces, and in a short period of time find yourself the happy owner of a heterogeneous stash of ridiculous skeins of about 0.31oz. Now, either you start an extensive collection of egg cozies, or...

...yes, crochet !

Lately I've been hit by the discovery of Duplet. Duplet is an ukrainian crochet magazine and besides being entirely written in the intricate delicacy of cyrillic alphabet, it is completely eye-goggling. The first thing that catches the attention is a heavy load of eastern bimbos, mainly dressed in eyelets.
But beyond the avalanche of oligarch's-fiancee-elegance, the magazine is incredibly packed with patterns, ideas and techniques, to such extent that a single issue contains worth six months of crocheting and experimenting, to say the least. I can only give you here a very, very limited sample :

duplet_1duplet_3duplet_4duplet_5 duplet_6

















(For a real crochet-extravaganza, check out one of the swimsuit issues. Surely bathing into vodka must help against cellulitis)

Alors mesdames-et-messieurs, c'est ici qu'entre en scène Duplet. Duplet, LE magazine ukrainien de crochet et autres arts de l'aiguille qui vous décolle en cinq sec le napperon de la télévision.

Première particularité : c'est rempli de poupées russes entièrement habillées de trous-trous. (Ces filles ont des fesses et un moral d'acier, il faut le reconnaître.) Dire que tout cela est toujours du plus parfait bon goût, serait légèrement exagéré. Mais les pages techniques sont une mine incomparable : entre les points de crochet ancien, dentelle, vénitien, guipure,et j'en passe, il y a dans un seul numéro de quoi s'essayer pendant six mois au moins. Quant aux modèles présentés, notons quelques belles virtuosités...

duplet_7

Il y a dans ces magazines de splendides exemples de freeform au crochet, et c'est là que le petit cerveau de la fileuse fait "ding!" : bon sang mais c'est bien sûr, quoi de mieux pour utiliser mes petites pelotes maison !

(Je précise tout de suite que non je ne vais pas me faire une robe en merinos à trous-trous pour le soir du réveillon. Non et non. Niet.)

Mais une grande écharpe... ou une étole...même à mon âge avancé, ça reste envisageable, non ?

duplet_9


Some freeform examples in these magazines are just splendid. And a glorious bless for the spinning beginner : how to make something really beautiful out of a bunch of not-entirely-matching skeins ?!?

Now, that's not to say that I can do anything anywhere close to that beauty, but at least I can try. And feel less guilty about the considerable amount of perfectly good roving that is miserably processed into hasardous handspun yarn. It's okay to learn, but I just so hate the waste !

***

Enfin je ne veux pas terminer ce post sans rendre hommage à la débrouille et au recyclage - sans lesquels bien des créations n'auraient jamais vu le jour - en vous mettant la photo de Madame Mathabo, crocheteuse de sacs plastiques au Lesotho. Mercy Ryan !
mathabo

As a tribute to resourcefulness, mother of creativity, I leave you with this image of Ms Mathabo, plastic bags crocheteer in Lesotho. Thanks to Ryan for the link !




Duplet is available at Taïga Yarn, and some issues can be found on ebay. If you know any of other sources, thank you for letting us know by leaving a comment !

Duplet peut être commandé chez Taïga Yarns, aux Etats-Unis, ou se dégotter sur E-bay. Si vous connaissez d'autres sources, merci de commenter !

Happy crocheting, everybody.

Posté par knitchy à 13:08 - adventures in spinning - Commentaires [23] - Permalien [#]

Commentaires

    Excellent, moi aussi je m'y suis mise! Une jupe au crochet? ))

    Posté par fleur , le 16 octobre 2007 à 22:06
  • Wow dis donc, moi qui suis pas fana du crochet, je trouve ces modèles superbes.

    Posté par chatonne , le 17 octobre 2007 à 08:37
  • Et tu n'as jamais fait de tableaux en fils avec une planche plantée de clous ?
    Nouillette ne serait-elle pas top-pépette avec une de ces robes ? En châle, j'appuie des deux mains sur le buzzer.

    Posté par MarieH , le 17 octobre 2007 à 12:41
  • moi aussi j'ai jeté mes 100 idées sans refléchir je le regrette maintenant. j'ai une passion pour les créations de Sophie Digard voici le lien : http://petiteparis.net/shop/index.php?cPath=3_85&sort=5a&page=2&osCsid=10465c792d2761158cfbd39c105006f3
    peut être que vous aurez envie de vous inspirer des jolis modèles crochetés, rien que d'en parler j'ai le crochet qui me démange.ce qui me fait peur c'est le temps qu'il faut compter pour faire toutes les petites fleurs qui composent une écharpe !!

    Posté par imiza , le 17 octobre 2007 à 13:47
  • cela me donne une idee pour les restes de laine a chaussettes...
    car pour l'instant les tentatives de filage, tres peu pour moi...peut-etre dans une autre vie...

    Posté par ^_^ Karen ^_^ , le 17 octobre 2007 à 19:25
  • Pour une nouvelle, ça c'est une bonne nouvelle!

    Posté par lillicroche , le 21 octobre 2007 à 11:52
  • Ben voilà autre chose et tu vas nous faire ça avec le talent qu'on te connaît, of course !

    Posté par ma dalton , le 21 octobre 2007 à 20:05
  • du macramé ? chouette !!!
    moi mon dernier livre c'est Micro-macramé de la dentelle aux bijoux...
    ))))

    Posté par Françoise , le 23 octobre 2007 à 08:21
  • J'ai hâte, j'ai très hâte, j'ai bigrement hâte, ooooh ! j'ai trop hâte de voir le résultat

    Posté par Marie , le 24 octobre 2007 à 02:10
  • Je laisse un commentaire par an au maximum, mais je te lis régulièrement, et ce matin je suis tombée sur une émission de Woman's Hour dont j'ai pensé qu'elle t'intéresserait (elle aborde des sujets qui rejoignent ton "du côté des moutons"):
    http://www.bbc.co.uk/radio4/womanshour/01/2007_43_mon.shtml

    Posté par élise , le 24 octobre 2007 à 09:54
  • new fashion magazine

    And here it is... http://www.taigayarns.net/Knit-Mode-05-2007-p-529.html with fashion for the teens, mostly. The designs are stunning. Would not it be nice if this magazine was published in one of European languages?

    Posté par JoAnn , le 26 octobre 2007 à 19:32
  • Wow, il sont supers ces catalogues ukrainiens!
    Argh! J'ai bien lu, tu as jeté tes"cent idées" ?
    Je les ai tous gardés depuis le n° 28, et je recherche les premiers!

    Posté par Jocerane , le 02 novembre 2007 à 16:23
  • je m'y croirais! je crois que j'ai tout le matériel pour tout faire disséminé dans la maison, et le cadre à tisser à clouclous, je l'ai encore, et il me sert! les livres de macramé je collectionne, ainsi que les bouquins de peintures sur soie, sans parler des modèles de vitraux et les livres sur le jardinage.... tu as déjà vu mes trois (vrais) métiers à tisser à la cave, et mes deux machines (non trois!) à tricoter dans leur boites?... vrai, tout ces livres donnent des envies...

    Posté par Florence , le 05 novembre 2007 à 23:54
  • Ah je me régale toujours autant à te lire ! La description du stock d'écheveau d'une fileuse, c'est si vrai !!

    Posté par Sandrine Tricof' , le 15 octobre 2007 à 19:58
  • Eastern bimbos? Tu me tues, vraiment...et voir le mot "macramé" me transporte en 1973, chez une amie de ma mère qui en rafolait et produisait des tapis ringards par les centaines!

    Posté par Heather , le 15 octobre 2007 à 22:14
  • Ah mais, ah mais, si ce n'est pas pour le Réveillon cette robe en crochet, je te vois bien dedans pour pédaler sur ton rouet ! Non ? Sophie, tu es irremplaçable !

    Posté par Christine , le 15 octobre 2007 à 22:28
  • découverte

    Bonjour, je découvre votre site qui me plait beaucoup. J'ai vu un point que j'aimerais reproduire : le fameux point croisé double de l'écharpe. Pourriez-vous l'expliquer ?
    Merci d'avance,
    Hélène.

    Posté par Hélène , le 15 octobre 2007 à 23:39
  • question bon gout ça se discute question technique y a pas photos ils sont super tes magasines

    Posté par sand354 , le 16 octobre 2007 à 06:40
  • J'aime ton sens de la dérision !

    Posté par Jeanne-Marie if ('<$BlogCommentAuthorWebsiteUrl$>'!='')document.write('');, le 16 octobre 2007 à 08:40
  • Mais oui, très bonne idée pour utiliser les coquins de pelotons qui font exprès de s'accumuler Sérieusement, je pense qu'une étole reprenant les motifs de l'une ou l'autre robe serait superbe !

    Posté par Christine , le 16 octobre 2007 à 12:01
  • Très bonne idée, c'est vrai qu'avec un tas de pelotes riquiquis que peut-on faire de mieux qu'une sublime robe à trous-trous pour le Réveillon ??? Je propose aussi les splendides poupées, genre poupées de flamenco, à poser sur la plage arrière des voitures, si, si ça existe !!!

    Posté par dominique08 , le 16 octobre 2007 à 14:55
  • J'ai failli m'étrangler en lisant. Devine ce que j'ai acheté à la dernière bourse aux livres : "Neue Macramee-Ideen". Même pas honte. Je fais d'une pierre 2 coups. Dès que j'ai un moment, je me remets à l'Allemand et au macramé... Ca laisse songeur

    Posté par Mireille , le 16 octobre 2007 à 17:35
  • Tiens toi aussi tu avais un métier à tisser avec des clous? Moi j'adorais ça, mais bon, je n'ai jamais "tissé" plus de, heu, 5 ou 6 cm? Je trouvais ça plus rigolo que les bracelets brésiliens (on s'approche du macramé non, c'est pas des noeuds le macramé?) ah tiens et j'avais un petit tour de potier aussi (que seul mon père a réussi à dompter, avec moi la terre finissait toujours collée au mur, on en rit encore maintenant), suite à un caprice
    Ton post est très sympa en tous cas )

    Posté par fofie , le 16 octobre 2007 à 20:16

Poster un commentaire