21 juin 2009

grosse flemme

Ça n'aura pas échappé aux trois âmes valeureuses qui se donnent la peine de passer par ici : 'y a comme un hiatus. Ben oui, j'ai perdu des forces dans le grand combat de la vie ces derniers temps, et un peu perdu la foi. Même plus envie de descendre mon stash. C'est dire.
Est-ce le résultat combiné du déménagement et du jardinage, mais j'ai mal partout et vraiment l'impression d'avoir dix mille ans. Même mes mains me font mal, en sus du syndrôme carpien bien connu. Premiers signes arthritiques ?!? Youpi. En quatre semaines post-emmenagement j'ai déjà eu affaire, entre autres bricoles, à une inondation de lave-linge et une inondation pluviale par tuyeau de poële interposé. Youpi tralala. Demain les gars du bétonnage reviennent faire un peu de crasse en éventrant la citerne. Youkaïdi youkaïda. Tout ceci est sans compter sur l'infiltration dans le mur du salon qui nécéssitera autres forces cimentages et crassouillages. Oyé.

Donc me voici officiellement sur les flancs : impossible de me sortir du lit ce week-end. Je ne fais rien et je clapote sur mon laptop en écoutant les oiseaux dans le jardin. (Ah au fait il y a aussi concert de perruches depuis cinq heures du matin en cette saison. Oui c'est normal, c'est Bruxelles donc il y a des perruches par milliers. Ce pays est surréaliste jusque dans les moindres détails.)

IMG_4449_edited

Paysage vespéral depuis mon salon. Les relations avec le chat des voisins, bien qu'entachées de l'occasionel tas de crottes malodorantes, se passent plutôt bien. Tenez, je ne l'ai pas encore vue aujourd'hui et ça me manque (bon sang, est-ce que je vais devenir une de ces créatures entichées de chats ?!?) Au rang du merveilleux bestiaire, j'ai déjà croisé dans mon jardin une tortue de Floride (?!?), une grosse grenouille et un renard. Tout ceci m'enchante; j'attends de pied ferme le raton laveur.

Bon Dieu quelle flemme. Est-ce que j'arriverai à plantouiller mes campanula carpatis cet après-midi ? Rien n'est moin sûr. Plutôt essayer de faire quelques centimètres sur la paire de chaussette qui est en chantier depuis le mois de novembre (sixième réincarnation). De toutes façons il fait très mouillé ici aujourd'hui. Je vais peut-être me faire une tasse de thé. Peut-être.

Bon dimanche tout le monde !

Posté par knitchy à 13:27 - blablabla - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    coucou!

    coucou ,
    alors as tu réussi à émerger?
    quoique une bonne grasse mat qui dure cela fait un bien fou et puis cela ne gêne personne hein?

    alors profite!!
    et n'oublie pas de m'envoeyr ton adresse, le colis de récupération est tout indiqué!!

    Bisous

    ChristineB

    Posté par Christine B , le 21 juin 2009 à 13:47
  • Mais repose toi donc ! Le reste attendra !

    Posté par Jeanne-Marie , le 21 juin 2009 à 15:47
  • Ohlàlà, ça n'a pas l'air de s'améliorer chez toi? Comment se fait-il que tu accumules autant de dégâts des eaux? Je comprends que tu aies le moral dans les chaussettes (ahem, ne me balance pas de parpaing jusqu'ici please...). Allez, rassure toi en te disant qu'une maison c'est toujours du travail, même quand tout va bien! Ici 4 heures de jardinage, coupe-haie, chaulage des murs gris du garage etc. Gros bisous!!

    Posté par fleur , le 21 juin 2009 à 16:09
  • Contente de te lire de nouveau... Profite de ton jardin avec un bon thé et reprends des forces pour faire face à tous ces tracas !

    Posté par soffie , le 21 juin 2009 à 16:10
  • En cas de grosse flemme, le meilleur remède n'est-il pas de l'assumer, et de flemmarder vraiment ?
    Ici, au rayon bestiole, il y a la souris à moitié vivante que le chat à rapportée pour jouer devant l'entrée. J'adore...

    Posté par bulle , le 21 juin 2009 à 16:33
  • ben quand ça veut pas ça veut pas et faut pas se forcer au risque de se décevoir.
    prends le temps de reprendre des forces

    Posté par sand354 , le 21 juin 2009 à 19:02
  • Coucou, je suis contente de te relire, même sans tricot! Le chat du voisin marque son territoire. Je vois que tu le laisses faire.

    Posté par Luisa , le 22 juin 2009 à 17:14
  • l'impression de lire Violaine ces dernières semaines, déménagement, enménagement, problème de machine à laver, grosse fatigue.... les anglais assurent que dans ces cas là, il faut prendre "a nice cup of tea" - courage, il va y avoir du soleil cette semaine.....

    Posté par vivi's mum , le 23 juin 2009 à 14:49
  • Faut se laisser vivre ! Ton stash ne va pas disparaître de toute façon (si seulement...). Tu vas bientôt retrouver le chemin des aiguilles.
    Oui, a nice cup of tea met bonbon

    Posté par Mireille , le 23 juin 2009 à 20:16
  • J'avais lu, ça, que ces jolies perruches présentaient comme inconvénient majeur de se regrouper. Toute la capitale pour elle, plus la périphérie, BHV, les communes à facilité et non, elles sont grégaires, les stupides, et il faut qu'elles restent ensemble. Juste à côté de chez toi, donc ainsi ... pas de chance. Quelques jeunes chats agiles, jetés dans les arbres incriminés, n'aideraient-ils pas notre pays à combattre ces espèces exotiques nuisibles ? (ce qui t'éviterait aussi de retirer les mains avec dégoût du massif où tu envisageais la plantation de tes campanules, puisque les chats vivraient désormais dans les arbres) Tu aurais peut-être même droit à une prime, non ?

    Posté par passiflore , le 11 août 2009 à 09:54

Poster un commentaire