01 août 2009

Ô grand puissant de la balayette, je te défie avec ma lavette

Pourquoi j'adore Internet ? Pour ce genre de trouvailles, dégotté ce matin chez Tikabelle (si vous écoutez des podcasts en anglais, je vous recommande celui de Tika, la demoiselle est futée et lettrée) Le jeu de rôles qui va transformer votre vie (ou tout au moins votre évier de cusine) : ChoreWars Vous n'avez plus qu'à recruter votre petite famille et inciter ses membres à accumuler des points d'expérience en sortant les poubelles ou en briquant l'évier. Toutes les corvées domestiques sont décrites comme autant d'aventures,... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 08:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 juin 2009

grosse flemme

Ça n'aura pas échappé aux trois âmes valeureuses qui se donnent la peine de passer par ici : 'y a comme un hiatus. Ben oui, j'ai perdu des forces dans le grand combat de la vie ces derniers temps, et un peu perdu la foi. Même plus envie de descendre mon stash. C'est dire.Est-ce le résultat combiné du déménagement et du jardinage, mais j'ai mal partout et vraiment l'impression d'avoir dix mille ans. Même mes mains me font mal, en sus du syndrôme carpien bien connu. Premiers signes arthritiques ?!? Youpi. En quatre semaines... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 13:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 août 2008

Ahem. Saurai-je rester modeste ?

... car crac boum, me voici Arte y picoisée chers lecteurs, et pas par n'importe qui, la Reine Christine rien de moins ! Quand j'ai recommencé à tricoter (en l'an de grâce 2005 si ma mémoire en voie de seniorisation aigüe ne me trompe pas), je suis tombée sur son billet richement illustré à propos des atermoiements français entre le OUI et le NON pour la constitution. J'ai aimé la fantaisie de l'auteur et je peux dire sans mentir qu'elle a contribué à la décision de m'aventurer dans la bloggosphère le blogging le bloguage enfin... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 15:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2008

taking stock (an attempt to)

Late at night Friday I had to smash a flying bug against the wall of my bedroom. No need to depict in details the behavior that immediately ensued : busy in the storage room until wee hours  -- staying up and awake as I couldn't do at the wildest party -- playing around with the zipping plastic bags, lavender oil and cotton wool. The reek of lavender that now exudes from this room is strong enough to keep all kind of bugs, snakes and wolves at bay for a pretty long time. Long enough I have been the one to say with an innocent... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 13:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
05 mai 2008

toutouille unlimited

Hier dimanche après-midi il faisait radieux et nous nous sommes réunies chez Elodie pour le deuxième créativithé bruxellois, un petit rituel qui semble bien parti pour devenir un must dans le genre. Comme vous pouvez le voir, on ne se laisse pas aller. Et on a pas peur des mélanges  -  tiens donc, c'est même pour ça qu'on est là ! Milouson était avec nous et avait amené en plus de son lumineux sourire quelques merveilles à papouiller : Et a donné une petite initiation au rouet et ici,... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 13:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
13 mars 2008

c'est jeudi, c'est confetti

Il y a des gens comme ça dans la vie qui ont des talents bizarres. Prenez ces vieux types dans les villages, avec leur baguette coudée à la main, on les lançait dans la cambrousse et crac - ils vous trouvaient la source d'eau claire planquée à huit mètres de fond, sans coup férir. Eh bien moi c'est pareil, sauf que mon instinct infaillible, c'est les emmerdements. A tout hasard : mettez-moi devant une liste de postes à pourvoir, et je suis irrésistiblement attirée par le job auquel personne ne comprend rien dans une direction de... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 13:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

16 décembre 2007

Tartignolle International

Y a pas à dire, à présent que j'ai pris l'habitude de feuilleter les albums de partage de photo, ah que j'en vois de belles choses! Sur Picasa par exemple, nous avons toute une bande d'hispanophones et de russophones qui affichent à mort leurs sources d'inspiration créative. Pour occuper nos mimines nous n'avons que l'embarras du choix. Broderie sur plastique. Patchwork de toile cirée. Tout sur les bougeoirs en mie de pain. Mais bien sûr, ce qui nous intéresse avant tout c'est le tricot, et accessoirement, le crochet. I've been... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 11:45 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
02 décembre 2007

polystyrène baby

Bon, j'ai encore craqué. Trois ans après la machine à coudre (temps d'utilisation : 18 minutes) voici l'accessoire indispensable de la création textile, du tricot créatif, de la revente sur ebay des loques qui ont rétréci, du décor de théâtre foireux, de l'empoussiérage chronique; j'ai nommé Bertha, alias La Grosse. Y a pas à dire, niveau décoration, c'est encore pire que le Louet - ce qui est pas peu dire. Et c'est pas du robuste. La durée de vie moyenne d'une vis de réglage du pied (entre mes mains en tous cas) : trois... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 15:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
15 novembre 2007

Dans l'enfer de la comm'

C'est une radieuse journée d'hiver sur Bruxelles. La pluviométrie n'est que de 48mm et la nuit devrait tomber vers 16h12 (les huit heures qui précèdent, c'est le crépuscule). L'ambiance est parfaitement sereine et décontractée dans le service de communication. 9h30 - L'assistante de communication est heureuse de constater que le gestionnaire de projet n'est pas resté coincé en France pour cause de grève SNCF. Nous espérons avoir aujourd'hui des nouvelles du Parlement et de la Slovénie, les interviews pour la promotion de la... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 20:43 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
06 janvier 2007

Cendrillon se chausse en R*gia

Vous avez remarqué ? C'est les soldes.Il existe une très ancienne tradition chez Knitchy: je n'achète de chaussures qu'une ou deux fois par an, et exclusivement en soldes. La ruse consiste à pousser la porte des enseignes les plus outrageusement chics pour m'offrir de la grolle de luxe à moins trente ou moins cinquante. L'honnêteté m'oblige à dire qu'il y a eu des débordements. La chaussure est un objet cultuel de la solde qui fait des ravages à tous les coups. Soit je suis raisonnablement mince, et l'on assiste à de grandes envolées... [Lire la suite]
Posté par knitchy à 19:29 - - Commentaires [19] - Permalien [#]