21 mai 2006

sérieuses perturbations tricotiques en vue


Je ne vous mets que de menus détails; ne gâchons pas ce dimanche presque serein. TOUT est à refaire. Tout. Damned.
O vous âmes généreuses qui passez par ici, ayez une pensée pour ma pomme car désormais je rentre en enfer. Gravats, tourments et hémorragie financière seront désormais mon lot. Âpres discussions avec les corps de métier (le régal que l'on sait). Tuyeauteries inattendues. Budget intenable. Délais solubles dans les conditions climatiques. Espérance folle dans les doubles vitrages asymétriques. Réussite du projet absolument incertaine...
C'est le moment pour vous si vous n'avez pas encore de maison de pousser un grand soupir d'aise et de vous exclamer "Mais je suis très bien ici, moi!!". Si, si. Croyez-moi sur parole.

En vérité je vous le dis, je flippe grave. Deux jours sans manger ni dormir, déjà. (Mais maigrir? Vous n'y pensez pas!)
Et toutes ces misères pour quoi, je vous le demande?
Les voisins d'en face...
Un air bucolique et trompeur. Le croiriez-vous, c'est en pleine ville et il y a gros trafic pendant la journée. Mais c'est si joli. Du coup il y a les oiseaux, des tas d'oiseaux (qui vont me bouffer mes groseilles, tiens!).
Hier j'ai eu un moment de réconfort en observant un escargot se promener sur mon perron...

Enfin le résultat c'est que vu que les bras m'en tombent, tout ça est bien mauvais pour le tricot. J'espère que vous pardonnerez un silence prolongé et la faiblesse de mes commentaires. Je vous suivrai de façon un peu plus intermittente et très discrète... nul ne sait quand j'émergerai...

Bon tricot à toutes, loin loin des châssis qui fuitent et des murs sablonneux.
Merci de vos visites et tous vos gentils mots.
Très beau dimanche!

Posté par knitchy à 13:43 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Bon courage pour tout ça! Les mauvaises surprises de ce genre sont toujours pénibles.

    Posté par Angsoka , le 21 mai 2006 à 14:30
  • arg, c'est peut-être plus impressionnant que grave...Et que paisir d'être dans ses meubes ensuite, même si tout n'est pas digne d'un quatre étoiles.

    Posté par bulle , le 21 mai 2006 à 14:32
  • Courage, courage, c'est si bon des fois d'être chez soi !

    Posté par Sophie , le 21 mai 2006 à 17:32
  • Courage Sophie ! Tout plein d'ondes positives pour que tout s'arrange avec le moins possible de stress !

    Posté par Christine , le 21 mai 2006 à 17:57
  • Courage Sophie
    Laisse décanter les choses tranquillement. Peut-être existe-t-il des moyens de faire les travaux le plus économiquement et écologiquement possible. quand tu seras dans ta jolie petite maison, tu diras "ça en valait la peine".

    Posté par dominique(08) , le 21 mai 2006 à 19:06
  • Mais tu as déjà emménagé ? Tant pis pour le tricot, on ne t'en veux pas. Des travaux, je ne t'envie pas, mais la vue chez tes voisins a l'air plus qu'intéressante. Et tant pis aussi pour la tarte aux groseilles faite maison, mais quel plaisir d'entendre gazouiller !

    Posté par Christine , le 21 mai 2006 à 19:52
  • Bon, quand même une maison à soi, c'est MIEUX! On met toute une vie à la construire... Courage! La verdure ça vaut le coup!!! Et les conditions climatiques... avec une petite laine, tu y résisteras j'espère!

    Posté par fleur , le 21 mai 2006 à 22:10
  • Bonjour Sophie,
    courage pour ces menus travaux.
    Au moins tu vas pouvoir faire cela à ton goût.

    Bises
    Christine B

    Posté par Christine B , le 22 mai 2006 à 08:03
  • Voir tout ce vert en pleine ville : mais c'est super ! Et puis j'aime beaucoup le parquet et les baies vitrées en alu brossé noir !! Juste un peu de ciment et de plâtre et le reste sera parfaitement raccord... Courage !!

    Posté par Séverine , le 22 mai 2006 à 09:21
  • Moui, pour avoir visité des maisons en mauvais état, je te comprends Sophie, ça fiche la trouille ! Surtout que les maisons même en très mauvais état, coûtent les yeux de la tête, il faut encore trouver les financements pour les travaux, alors si en plus tu découvres de mauvaises surprises, en effet ça ne doit pas être gai. Mais une fois passé cette difficile étape, tu sera heureuse d'avoir ton "chez-toi" !

    Posté par Sandrine Tricof' , le 22 mai 2006 à 10:48
  • Courage pour tous ces travaux ! Mais cela en vaut la peine, tu y seras tellement bien ensuite ! Et tu n'es peut-être pas obligée de tout faire de suite ?

    Posté par Catou , le 23 mai 2006 à 12:33
  • là tu n'es pas encore sortie de l'auberge, surtout si tu es aussi exigeante qu'en tricot - mais tu pourrais peut être te tricoter une petite couverture pour te réchauffer en attendant le double vitrage - Surtout garde ton humour - nous sommes moralement avec toi (sinon regardes SOS DIY à BBC I, le lundi soir je crois - de voir les incroyables taudis des anglais ça remonte le moral... (enfin, pour moi))

    Posté par vivi's mum , le 23 mai 2006 à 16:54
  • Ouf ! heureusement que tu n'es pas perfectionniste sinon je me ferais du souci pour toi !
    Le tricot a un bon côté relaxant pourtant. OK, évite les manches...

    Posté par Mireille , le 23 mai 2006 à 18:59

Poster un commentaire