22 février 2007

je range les aiguilles mais je ne baisse pas la garde

Bonjour tout le monde ! Le mauvais moment est venu, j'en suis arrivée à cette décision cruelle mais nécéssaire: on range les aiguilles, les patrons, les pelotes et tout le bazar pendant un certain temps, histoire de s'occuper des gros chantiers et faire avancer ce merdier dans lequel je me suis fourrée. Maison, boulot, études, santé, je dois me coller sur tous les fronts cette année, alors le temps est vraiment, vraiment compté. Fini de rire!

Je suis triste mais je ne vois pas comment faire autrement... et d'autant plus triste que j'ai trouvé ici beaucoup d'échanges et de soutien, et vous allez me manquer. J'espère donc être suffisemment efficace et ne pas jouer de trop de malchance pour pouvoir revenir... un jour... pas trop tard...

A part ça, le monde continue de tourner, et il tourne au vinaigre si vous voulez mon avis. J'ai donc décidé d'ouvrir un blog séparé pour pouvoir râler et rouspéter tout à mon aise, sans désorienter les visiteuses qui viennent ici chercher une recette de chaussette et doivent se farcir inopinément des histoires de passoires chinoises...

Presque chaque jour, je reçois une nouvelle alarmante, presque chaque jour je me mets en colère. Eh bien, autant que ça serve. Je mets à profit mon légendaire mauvais caractère pour ouvrir rouscaille. Si vous en avez comme moi ras le bol d'être manipulé du matin au soir et de voir votre liberté de choix, d'action et de pensée tous les jours un peu plus rabotées, j'espère vous retrouver là-bas et pouvoir de temps en temps y être utile.

Et surtout, si cela vous parle, le plus important est de faire passer. Beaucoup se taisent et se demandent quoi faire... Faire circuler l'information est le meilleur moyen d'aider ceux qui voudraient, qui pourraient agir. En terme de société tous les mouvements ont leur importance. Il faut croire en l'effet papillon!

Merci à tous et merci pour tout !
Très bon week-end et plein de bonnes choses ;-)

Posté par knitchy à 13:53 - ça suffit! - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    J'espère que tu pourras retrouver tes aiguilles dans pas trop long; en attendant, je te souhaite bonne chance pour les travaux! Je continuerai de te lire avec plaisir sur Rouscaille (bien trouvé, comme titre!). À bientôt, donc

    Posté par Kajin , le 23 février 2007 à 16:26
  • Est-ce bien raisonnable ?
    Bisou
    Nath

    Posté par Harpe , le 23 février 2007 à 16:27
  • Ah comme je suis déçue ! J'adore ton style, ton humour et nous allons être privées de tes talents de tricoteuse qui se met en boîte ? Alors j'espère que tu nous reviendras vite de ce côté-ci de ton blog et souhaite que tous tes travaux avancent et bien (santé peut-être en priorité ?). Pour Rouscaille, j'irai voir, j'aime beaucoup le titre. Bisous.

    Posté par Christine , le 23 février 2007 à 18:00
  • Bon, et bien je vais suivre ton nouveau blog tout en espérant que celui-ci sera à nouveau actif un jour prochain !

    Posté par Angsoka , le 23 février 2007 à 18:21
  • Chaque chose en son temps, un pas après l'autre et dans peu de temps tu retrouveras tes aiguilles.
    Allez je file te voir raler ailleurs

    Posté par sand354 , le 24 février 2007 à 06:29
  • Reviens-nous vite Sophie, un peu de détente- tricot ne fait pas de mal non plus ? Je cours voir ton autre blog, c'est l'internationale des râleuses qui se met en place, tant mieux, j'ai toujours su que j'avais raison de la ramener !!

    Posté par dominique(08) , le 24 février 2007 à 09:53
  • Le plus important c'est que tu prennes soin de toi, de tes proches, de ta maison (ah oui, ça s'est important ça aussi !) et pis tu ressortiras tes aiguilles et tes doigts affûtés quand tu auras à nouveau du temps, nous, nous t'attendrons ! mais il faut bien le dire, tu risques de nous manquer (mais non pisqu'il y a Rouscaille, j'le fais exprès ou quoi ?)! A très vite Sophie !!!!

    Posté par thalie , le 24 février 2007 à 11:08
  • A tout de suite sur ta nouvelle adresse où je m'engage à être passeuse parce que l'essentiel est effectivement de relayer les infos au plus grand nombre...

    Posté par zazie , le 24 février 2007 à 11:22
  • Prend bien soin de toi et une tite chô7 de temps en temps, rien que pour le plaisir de voir tes pieds tatoués !
    A tout de suite sur Rouscaille !

    Posté par agastache , le 24 février 2007 à 14:58
  • Coucou Sophie,
    Dommage dommage... je comprends que tu as tout plein de gros chantiers qui te réclament mais une petite chaussette de temps en temps avec les copines, ça fait tellement de bien.
    Et attention à ne pas partir "en vrille" trop souvent, ça pompe beaucoup d'énergie psychologique et c'est épuisant.
    Je t'embrasse, j'adorais les histoires de passoires inopinées et j'espère que tu nous reviendras bientôt.

    Posté par Val , le 24 février 2007 à 16:23
  • Ben point trop n'en faut dans tous les domaines, donc j'espère que tu arriveras à harmoniser tes différentes activités une fois ce gros coup de bourre passé. Je comprends qu'il est difficile de résister à l'ambiance échevelée des blogs qui font mousser les fibres et dégouliner de terribles modèles quotidiennement, mais si tu lèves juste le pied (ho ! il lui manque une chaussette à ce pieds, je vais lui en tricoter une...) , tu pourras continuer à nous régaler avec tes réflexions et autres tribulations tricotesques. Pour ce qui est de l'engagement, j'avoue que j'en suis assez revenue depuis que je bosse dans un milieu très politique, donc maintenant j'y vais mollo sans m'exciter question coups de gueule.

    Posté par sof frankenstein , le 24 février 2007 à 22:40
  • Allons Sophie, pas de désespérance inutile, le monde tournera encore bien sans nous - euh, peut-être même sans l'humanité... mais profite de l'instant quand même.
    Tu retrouveras tes aiguilles avec plaisir, il faut savoir, c'est vrai, de temps à autre, les laisser se reposer. Cela m'est arrivé aussi - pour cause d'engagement un peu polique, je dirais...
    Je vais voir ton rouscaille et le mettre en favoris, car je me souviens encore d'une Sophie rencontrée à la Grand'Place de Bruxelles en 2005 lors de la 1ère manif "Tricot en Public.
    Bonne chance dans et pour tout ce que tu fais.

    Posté par ma dalton , le 28 février 2007 à 21:58
  • TU ME MANQUES

    Posté par sof frankenstein , le 26 mars 2007 à 01:25

Poster un commentaire