06 janvier 2007

Cendrillon se chausse en R*gia

Vous avez remarqué ? C'est les soldes.
Il existe une très ancienne tradition chez Knitchy: je n'achète de chaussures qu'une ou deux fois par an, et exclusivement en soldes. La ruse consiste à pousser la porte des enseignes les plus outrageusement chics pour m'offrir de la grolle de luxe à moins trente ou moins cinquante.
L'honnêteté m'oblige à dire qu'il y a eu des débordements. La chaussure est un objet cultuel de la solde qui fait des ravages à tous les coups. Soit je suis raisonnablement mince, et l'on assiste à de grandes envolées du genre "cette année, je deviens fêêêêêmme".

Fratelli Importabili

Very chic.
Portées environ deux fois et demies  -  en me cramponnant à la rampe d'escalier.

Il y a comme cela quelques objets de collection dans mon placard. Je les sors de temps en temps pour les épousseter, ou pour le Nouvel An. D'autres années, quand je me trouve trop grosse, la chaussure en soldes fait encore un excellent exutoire. (Car enfin, même la femme la plus rompue aux folles espérances s'abstient de croire qu'elle maigrira un jour du pied)

Cette année encore, en dépit de ma situation financière désespérée (rien de grave, cela devrait s'arranger dans dix-neuf ans et sept mois) j'ai donc fait les soldes. Avec une petite variante. Je vous livre des extraits choisis de la conversation des vendeurs:
- Oui mais bien sûr, vos chaussettes sont trop épaisses.
- Ah mais, vous pouvez porter des chaussettes plus fines, vous savez?
- Dites donc, elles sont belles ces chaussettes. Un peu épaisses, non?

Que voulez-vous. Tous ces vendeurs guindés et cravatés n'y entendent rien à la seule vraye chaussette, la chaussette qui marque et se démarque. Si ces gens-là s'imaginent qu'ils vont me faire revenir à l'infâmie de la chaussette industrielle, c'est sans compter sur mon caractère pratique et borné. Tu tricotes des chaussettes, tu porteras les dites chaussettes. C'est toujours autant que les chinois te vendront pas.

Je suis donc restée inflexible et n'ai pas cédé d'un orteil. Pas réussi à acheter de la grolle de luxe (allez comprendre, elles me faisaient toutes mal aux pieds, c'est un complot) mais enfin j'ai finalement arraché deux paires potables à l'adversité - avec la vraye chaussette tricotée main à l'intérieur, authentique gage de qualité. Refusez les imitations et l'intimidation.

Avec ça je suis contente, c'est tout pour les soldes cette année.

N'empêche que, je trouve que la vie de consommateur devient très difficile. Déjà que c'est le psychodrame pour acheter trois slips (cherchez un peu le "made in ailleurs qu'en Chine", vous m'en direz des nouvelles... encore passé pratiquement deux jours au rayon lingerie en plissant les yeux et en retournant les étiquettes... )

Tricot? bffff... mauvais projet, pas de temps, trop d'autres préoccupations. Le tricot est dans une période de latence, dirons-nous. Mais je vous lis toujours!

A tous et toutes plein de force, d'enthousiasme et de créativité pour cette nouvelle année.
Et des pieds bien chaussettés!


   

Posté par knitchy à 19:29 - blablabla - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Chaussettes ou pas chaussettes, moi je finis dans le plâtre avec tes grolles de luxe ! Remarque c'est un bon plan pour avoir ENFIN bôôôôôcoup de temps pour tricoter (d'autres chaussettes bien sûr).

    Posté par Annick , le 06 janvier 2007 à 23:02
  • Tu entames l'année avec cet humour qui te caractérise, merci ! Tu ne nous dis pas sur quelle longueur de temps les chaussures de feeeeeeeemmes ont été portées 2,5 fois seulement ? Je vais te contredire... je peux te dire par expérience qu'on peut maigrir du pied et perdre ses chaussures en même temps que sa face devant l'homme de sa vie quand on perd 10 kg en un mois ! Et qu'il te faut les lacets à crampons quand tu en perds 18 en un mois et demi ! Le "vous avez remarqué" du début m'interpelle : non, on n'a pas remarqué, car en France, on ne vit pas en Belgique ! Point de soldes encore chez nous, c'est pour la semaine prochaine je crois. Je te souhaite une excellente année, avec des chaussettes rayées de toutes les couleurs, une situation financière moins désespérée (ça s'arrangera dans 18 ans et sept mois, donc tu auras gagné un an en fin d'année !); mais surtout une belle santé et beaucoup de réussite et de bonheur dans ta vie !

    Posté par Christine , le 07 janvier 2007 à 00:14
  • Bonne année à toi aussi !
    Pour les chaussures, je me suis bien marrée... en attendant mon tour !!! Avec nos belles chaussettes tricotées en vraie laine et mon pied large qui tient bien sur terre, c'est toujours l'enfer de les enfourner dans des sortes de triangles pointus, moules à orteils très malcommodes !!!! Il y a belle lurette que j'ai renoncé à l'escarpin si féminin qui allonge la jambe avant de l'étaler dans le plâtre. les copines m'ont fait la démonstration, je connais !!!
    Je vise donc d'emblée raisonnablement la grande pompe bien vaste qui pourra accueillir toute la famille orteils en même temps et de nos jours, ce n'est pas une chaussure qui court les rues. L'an dernier, j'ai échoué dans cette mission, cette année c'est urgentissime ou je finis en godillots de jardin ! Mais chaussettes raffinées en dessous !!!!
    Pour les sous-vêtements on en a déjà longuement parlé ... avec variantes .... reste à franchir le pas de les tricoter !!!!!

    Posté par agastache , le 07 janvier 2007 à 10:20
  • Quand j'ai vu ta photo de chaussures, je me suis dite "tiens, des R*gia là-dedans, l'idée est bonne mais il faut oser" !!
    Je mets mes chaussettes maison dans des bottines, ce sont les seules chaussures où elles rentrent. Sauf que dernièrement, j'ai cédé au luxe de la grande botte en cuir (très chic et très rétro), et miracle, les chaussettes maison rentrent dedans aussi sans avoir eu besoin de prendre la pointure supérieure. Moralité, y'a de l'espoir.

    Posté par Sandrine Tricof' , le 07 janvier 2007 à 10:55
  • Ton humour illumine cette matinée dominicale. Je vois parfaitement le problème de la chaussette maison, ayant essayé de me chausser dignement dernièrement (je n'attends pas les soldes, il n'y a jamais ma pointure, mais je ne fais pas dans la grolle de luxe non plus, ouf...). Luxe ou pas, j'ai rien trouvé pour caser le pied et la chaussette en même temps. C'est navrant, elles sont si belles nos chaussettes... La prochaine fois, j'essaie les Kickers !

    Posté par Val , le 07 janvier 2007 à 12:04
  • Ah oui, les chaussures... le casse-tête commence le 10 chez nous. Avec mes pieds qui ne veulent que des chaussures larges...
    Bonne année bien chaussée ! Je n'ai pas encore fini de chaussettes faites main, mais avec mon style de chaussure, j'ai bon espoir ;o)
    Au fait, j'ai fait mon premier pain grâce à ta recette de levain ! (bon évidemment je ne me doutais pas que l'homme n'aimait le pain de graham, mais bon, il y en aura plus pour moi ;o)

    Posté par Angsoka , le 07 janvier 2007 à 14:14
  • hi hi hi hi ! Je en dirais que çaau sujet des chaussures ... j'ai un mal naturel et certain pour trouver chaussures à mon pied... et à mon goût d'ailleurs
    Très belle et heureuse année 2007 à toi, avec effectivement pleins de merveilleuses chaussettes tricotées main qui ne rentre pas dans les jolies nues pieds présentées ci-dessus mais qui iront très bien dans de magnifiques bottes comme propopsé par Sandrine Santé, amour et réussite dans tes projets c'est tout le bonheur du monde que je te souhaite ! Bisous

    Posté par thalie , le 07 janvier 2007 à 14:30
  • Pour la chaussette, je n'arrive pas à passer au fait main. A cause des chaussures, of course... Quant au slip, je me demandais si c'était possible d'en faire à la main justement, avec du coton bio bien doux que je connais. Parce que y en a marre de cette qualité nulle, faite en Chine. Sinon, je te recommande Petit Bateau, c'est pas mal.

    Posté par fleur , le 07 janvier 2007 à 16:07
  • Ne dit-on pas "bon pied, bon oeil"... et pied bien chaussé en chaussettes, cherche confort intérieur (je viens de l'inventer pour toi et à entendre dans les 2 sens du terme)...

    Ah les soldes, tiens, j'y ai pas encore mis un pied... occupée que je suis à tricoter des bonnets.

    Courage pour la maison... tu verras ça ira nettement mieux bientôt (euh dans une décade, disons !)

    Pour te remonter le moral,tu n'as pas envie de venir nous rejoindre à Binche samedi(pm) sur la Grand'Place, café le Rondeau , face à la Maison Communale... ??? Ca dépayse, non ?

    Allez une fois, une bonne année, pleine de santé, de tricots, et de chaussettes ....

    Posté par ma dalton , le 07 janvier 2007 à 20:10
  • J'ai bin ri en lisant ton message !!! Je confirme on maigrit du pied, j'en ai fait l'expérience (et je souhaite la recommencer !!!).
    Alors comme ça j'ai un clone retourneur d'étiquettes !!! bienvenue au club !!!

    Posté par dominique(08) , le 07 janvier 2007 à 21:03
  • Très bonne année à toi et continue de nous faire rire comme ça ! Tu as raison, la seule vraye chaussette c'est celle que nous tricotons de nos blanches mains, la chaussette industrielle, pouah, il faudrait me payer cher pour que j'en remette !!

    Posté par Christine , le 08 janvier 2007 à 13:59
  • ah le problème de trouver chaussure à son pied, ma tête rêve de talons aiguilles et mon pied ne veut que de larges godillots... quand viens-tu au café tricot avec tes jolie sandales ? tous mes voeux pour une bonne année

    Posté par vivi's mum , le 08 janvier 2007 à 16:06
  • A mon âge (avancé) je kickeurs ou je birk en..socks toujours. Boulot oblige. Mais j'ai une jolie paire de chaussures pour faire la pépette. Du coup, je colle 10cm dans la vue à Chéwi, vision de son début de tonsure en panoramique et je marche comme une grognasse. Pas l'habitude.
    Et je confirme aussi, les pieds maigrissent. J'ai de jolies tongs que je ne peux plus porter dorénavant qu'avec des grosses chaussettes...

    Posté par MarieH , le 08 janvier 2007 à 17:23
  • Y en a qui ni connaisse rien en vrayyyyyyyyye chaussettes ou quoi.
    Enfin bonne année et bon pied bon oeil

    Posté par sand354 , le 09 janvier 2007 à 07:30
  • AH, j' ai cèdé aux sirènes des soldes et je me suis achetée.... une paire de basket où mes chausettes maison et les pieds qui sont dessous se glissent avec bonheur...sinon, les kickers de notre jeunesse ou les desert boots de la même époque, ça va aussi !!!! Bon, pour l'élégance bête et brutale , on repassera, mais j' ai vu sur je ne sais plus quel site qu'on pouvait trouver de la laine à chaussette encore plus fine.Suis sure que tu adorerais tricoter cela..et rentabiliser tes aiguilles 1,5..hein!!!

    Posté par wigwane , le 13 janvier 2007 à 14:03
  • ha, mais, on grandit des pieds aussi! ainsi, j'ai fait du 36 jusqu'à ma première fille, aujourd'hui c'est un bon 38! et avec mes chaussettes maison (en laine de mémère!) ca monte à 39! m'en fout, j'ai chaud et j'ai bon comme on dit chez nous!

    Posté par Florence , le 14 janvier 2007 à 23:08
  • Je te les rachète tout de suite ces adorables chaussures... mais je ne sais pas du combien tu chausses... ah, les chaussures et la lingerie, soupir !!!! je ne te raconte pas !!!

    Posté par Rebecca , le 15 janvier 2007 à 00:13
  • Le shoes de luxe est une période révolue pour moi aussi ! Meurtrir son budget alors qu'elles restent au placard, pas la peine. Du coup, je reste fidèle aux Kickers et mes cho7 maison s'y sentent super bien !
    Bises
    D.

    Posté par Dorothée , le 20 janvier 2007 à 08:45
  • Coucou Sophie! Explications pour Easy Jet: c'est moins cher qu'Air France et mon mari y allait pour le boulot => ca coute moins cher a la fac de payer une low cost et le service est tout aussi agreable!

    Posté par fleur , le 20 janvier 2007 à 16:49

Poster un commentaire