01 août 2007

journal d'une fille perdue - épisode premier

journalfilleperdue









Oui mais c'est pas de ma faute. C'est la fatalité. Un hasard de circonstances impitoyables. Une conspiration astrale.
Jugez plutôt...

Je prends des congés la dernière semaine de juillet pour répondre à l'invitation d'Anne qui me propose très gentiment de venir m'essayer au filage chez elle. (Essayer, hein. On avait bien dit).
Or, voilà-t-y pas que Florence organise justement un week-end filage et teintures au Mouchon les 21 et 22. Et voilà-t-y pas que justement deux très chères tricopines y seront aussi. Avouez que j'aurais été bête de rater ça...

samedi

Samedi matin - entrée en matières

Ça, c'est l'endroit tout propre et accueillant qui nous attendait samedi matin. Je regrette de ne pas avoir pris un cliché à la fin de la journée. Pour mettre de la toison dans tous les coins et un bazar pas possible, une horde de joueurs de bouzkashi n'aurait pas fait mieux. Florence, t'en as du courage de nous recevoir chez toi !

La matinée à été occupée à explorer les toisons, leur poil, leur coupe, leur sens et le système d'orientation particulier en la matière (à l'opposé de la crotte se trouve le Nord)
toison

Florence et Hélène auscultent la bête

toison_3_wb

On sniffe, c'est de la bonne !

L'après-midi, les affaires sérieuses : on carde et on file! Nous avons toutes des Louët sauf Nath qui se bagarre avec le Kromski. Ça s'embrouille et ça fait de la nouille. Dans la quiétude de la campagne gazouillante, volent quelques jurons. Il nous arrive d'être passablement déconcentrées (attention les fous-rires et hop, que la bobine en profite pour repartir dans l'autre sens). kromski_wb

Florence au dénouillage

serieuses

Certaines sont sérieuses et appliquées. Parfois.

De mon côté c'est le Miracle de Stoqueu : enfin je pédale dans le bon sens !!!!
A partir de là, c'est l'enchaînement infernal. Si je pédale dans le bon sens, les espoirs les plus fous me sont permis... Du fil qui ressemble à du fil (version gilet de berger 1975, tout de même)... Je me prends à croire que j'arriverai à faire du fil, disons, aran. Enfin, worsted weight. Peut-être même fingering. Qui sait, chaussettes ? Oh ben tiens, dentelle. Ah et puis zut : cobweb !
zezette
Entraînée par ces folles espérances, je pédale, je pédale, je pédale...

Tiens, ça me rappelle quelque chose, mais quoi ????

shadok7

IMG_2140


A bientôt pour la souite de mes folles aventures !

Posté par knitchy à 21:02 - tiens tiens tiens... - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    je sens que c le debut de la fin, je te sens accrocher comme le soin à la toisson qui permait de filer plus facilement..

    Posté par violaine , le 01 août 2007 à 22:07
  • Attention, essayer, en principe c'est l'adopter ! et puis pour le pédalage, si tu veux aller plus vite adresse toi aux cyclistes espagnols, ils en connaissent un rayon !

    Posté par Annick , le 02 août 2007 à 08:41
  • ça, pour être perdue, elle l'est, la fille… hinhinhin !

    Posté par madann , le 02 août 2007 à 10:23
  • Y a des photos, parfois, comme ça, on s'y croirait...

    Posté par Marie , le 02 août 2007 à 10:49
  • Avec tous ces stages tu vas devenir une virtuose...

    Posté par moune , le 02 août 2007 à 11:09
  • la souite, la souite !!

    Posté par sof frankenstein , le 02 août 2007 à 15:13
  • il y en a qui sniffent la moquette, qui se transfusent leur propre sang et toi tu pédales à la toison de mouton - il faudrait peut être qu'ils essaient ça pour le prochain tour de F...

    Posté par vivi's mum , le 02 août 2007 à 16:22
  • Ah ah, je comprends mieux ;o)
    Et le fuseau, tu as tenté ?

    Posté par Angsoka , le 02 août 2007 à 20:35
  • Avoue que le pédalier ne te permettait pas de pédaler dans l'autre sens ! Je sens que je vais adorer les aventures de la fille perdue ; je connaissais la "traviata", voilà la "traroueta". Et plus marrante que la première, hein ? A bientôt.

    Posté par Christine , le 04 août 2007 à 06:13
  • C'est vrai que les fileurs en goguette semblent avoir cette particularité de semer un joyeux bazard... Mais le chaos c'est la vie
    Perdue, cette fois c'est sûr, tu l'es, vive la cobweb !

    Posté par Sandrine Tricof' , le 04 août 2007 à 12:40
  • Et dire que c'est moi qui suis presque à l'origine de la décision finale.....la question de la bobine d'amorçage... beh oui, tu savais !! dois-je me sentir coupable ? Bon lors de ta prochaine visite, tu le ramènes ? ;o) ;o) ;o)

    Posté par Harpe , le 08 août 2007 à 15:12
  • je l'attendais celui là! merci de me faire rire ainsi à chaque fois, je sens que Capu va se marrer aussi!

    Posté par Florence , le 08 août 2007 à 23:57

Poster un commentaire