24 août 2008

don't stumble on my swatch, please

gig_swatch

Yes, my swatch. The second swatch actually (or is it the twentieth ? I can't really remember since I am busy frogging and starting it again since about one month).

This lovely-cabley thing, dear readers, is the perfect seppuku-project. I managed to compile here the most comprehensive collection of hazardous initiatives :

- Find a pattern you like, decide you don't like it so much, keep only the collar (vaguely) and build up from that.
- Order Barbara Walker's "Knitting from the top" (you know? that coffee table book that will scare your most intimate friends) and decide that you will knit from the top without even reading the book (intensely looking at this impressive cover should suffice)
- Go for saddle shoulders. Never done saddle-shoulder before? Bah!
- Trust a swatch that grew by 15% after washing.
- Take measurements from a tailored jacket. Then oh wait, take measurements from a saggy something. Mix that with a percentage system (part EZ, part BW). Draw a sketch on paper and eventually throw measurements from guesstimates.
- Superbly ignore the row gauge. When times comes for picking up stitches, well, we'll see.
- Prepare for shaping in cables. Something I find even official patterns often do a really bad job of.

Oui oui oui vous avez bien lu, cette chose étale et monumentale est... un échantillon. Enfin, par la force des choses. Au départ, il y avait pourtant de l'idée : utilisons un peu ce kilo de Soft Shetland à quelque chose, le quelque chose se devant d'être un cardigan massivement torsouillé. (Oui, j'aime les torsouilles) C'est tout de suite après l'idée initiale que les choses se sont gâtées:

- Je trouve un super modèle. Tout compte fait, pas si super que ça. Qu'à cela ne tienne : je garde le concept du col et j'invente tout le reste.
- J'ai commandé et reçu "Knitting from the top" de Barbara Walker. Un bouquin très malin mais que je vous recommande d'utiliser avec discernement dans votre déco intérieure (planquez-le plutôt en-dessous du dernier Rowan) Je décide illico de tricoter en top-down mais bien sûr sans me donner la peine de lire le bouquin ('faudrait pas exagérer non plus, s'il faut le lire en plus de l'acheter où va-t-on)*.
- Tant que j'y suis, jy vais pour les épaules en selle de cheval (quelqu'un sait comment on traduit saddle-shoulder ?!?) que je n'ai bien sûr jamais faites de ma vie.
- Je me fie à un échantillon qui a grandi de 15% après lavage. Je ne sais pas vous mais moi, ça me fiche la trouille.
- Je prends des mesures sur une veste de tailleur. Bon, tout compte fait, je prends des mesures sur un machin un peu mou. Je bricole les mesures avec le système de pourcentage, version bâtarde entre Elizabeth Zimmerman et Barbara Walker. Je trace un croquis et après avoir obtenu dix-huit résultats différents, finis par jeter des mensurations au hasard.
- Je me fiche comme d'une guigne de l'échantillon en hauteur. Une simple question d'habitude.
- Je me prépare à augmenter et diminuer dans des torsades. Quelque chose dont je trouve que même les patrons écrits par des professionnels négligent cruellement de prévoir avec sagacité. Le neurone va chauffer aux limites de la carbonisation.

*croyez-vous que les livres ça peut marcher comme gri-gri ? Est-ce que si je tiens le savant ouvrage au-dessus de mon tricot en psalmodiant "O Barbara, en ton génie je crois" tous mes ennuis vont s'arranger ??

As you can guess, this formidable swatch was the WIP that I decided today to put through the washing test to get my figures right. I did learn some interesting things :

- The fabric indeed stretches in width, to the expected size (OMG!) but NOT at the "seams" (were I picked up stitches to start the pieces). It seems the 'basketweave' cable pattern is very stubborn and won't stretch much in either direction.
- My brilliant measurement system has a major flaw. The back of the neck is too wide (and shoulders too narrow) : the saddle shoulders add extra opening there, so that you need a narrower back opening. So if you want accurate measurements for a saddle shoulder, well, measure a saddle shoulder that fits you.
- I have no idea how to compensate for the difference in blocking in the 'body' of the pieces and the picked-up edges. This may be an unexpected difficulty in top-down knitting. (What was I thinking ? Of course avoiding all this seaming work comes at a price).

Bien entendu ce formidable échantillon était mon travail en cours, obtenu après bientôt un mois d'efforts et de creusage de ciboulot, mais aujourd'hui j'ai à la fois craqué et repris confiance, c'est-à-dire que je me suis sentie le courage d'envisager de tout recommencer. j'ai donc foutu l'objet dans un bain et fait quelques constatations intéressantes :

- Le tricot se détend bien en largeur et même - Ô miracle - selon les calculs, mais PAS aux endroits où j'ai ramassé les mailles pour débuter le tricot. Ma torsade "vannerie" est extrêmement têtue et ne se laisse aller ni dans un sens ni dans l'autre.
- Une chose que je n'avais absolument pas anticipé : l'échancrure du dos est trop large, à cause des épaules (bon, disons pattes d'épaule, voilà, ça me revient maintenant). Les pattes d'épaule ajoutent à l'ouverture générale de l'encolure donc il faut en tenir compte. Mes épaules sont aussi trop étroites d'un cm, que je vais donc rattraper dans l'encolure dos.
- Puisque le tricot se détend plus au milieu et moins aux assemblages, comment arrange-t-on cela quand on tricote sans couture ? Eh bien, j'en ai aucune idée. Voilà voilà.

The obvious conclusion of this all, of course, should be that I'd better seek for a decent and simple pattern and follow the directions (hein? what?). Sigh. So not me. I fear I'm stuck with this for the next 10 months 2 years or until the yarn is shredded to dust. Well, for tonight, I think I'll get back to my current sock in progress...

Bien entendu la raison voudrait que j'arrête ici et me mette en quête d'un bon vieux patron et cesse de m'improviser designer à la gomme. Oui ben je ne suis pas raisonnable. On n'a pas fini d'en entendre parler, des torsouilles, où alors je balance tout par la fenêtre. Pour ce soir, je crois que je vais retourner à ma chaussette...

Allez, bonne semaine à tous !
;-)

 

Posté par knitchy à 16:56 - tricotages - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    oh punaise...euh rassure moi...tu ne dois pas le defaire?...

    Posté par rachel , le 24 août 2008 à 18:21
  • j'aime bien tes torsouilles, pourvu que tu trouves une solution

    Posté par sand354 , le 24 août 2008 à 19:13
  • C'est ça qu'on appelle un échantillon "grandeur nature" ? Tu ne serais pas un peu mégalo, juste un tout petit peu ? Moi, je ferais un col roulé pour rattraper l'échancrure du dos et les épaules pas assez larges, tu sais, un col qui prend loin du cou. Comment ça, tu n'as pas assez de laine ? ou alors, tu finis le pull, et tu décides une fois lavé, repassé, bloqué, écartelé, suicidé, bref, une fois que tu lui as fait toutes les misères du monde, soit de grossir soit de maigrir (selon) pour qu'il t'aille, ou tu l'offres ? Et dis-toi aussi que les grandes gouroues que tu invoques ont dû passer par toutes tes affres avant de publier le livre que tu planques sous ton Rowan !

    Posté par Christine , le 24 août 2008 à 19:47
  • Quel boulot, mais quel boulot. et dire que je ne fais jamais d'échantillon.

    Posté par magou17 , le 24 août 2008 à 20:31
  • Scrotudjou que c'est bô, ton échantillon!! Mais,je suis sure que c'est moins pire que ce que tu dis, que si la situation est grave , elle n' est pas désespérée,et qu'il y a moyen de moyenner..j' ai d' ailleurs une petite idée que je m' en vais réfléchir. Ne détricote pas tout ,tout de suite... Et puis avec un pareil échantillon, cela va être du gâteau pour recalculer la bête...Si,si, je t' assure...Rien que du positif !!! La veste au mm près se prépare, elle incube,elle va sortir..et tu n'en reviendras pas..

    Posté par wigwane , le 25 août 2008 à 02:25
  • Ay ay ay

    I admire your ambition and persistence. That sounds very complicated. I hope to take on my own challenge and design a sweater jacket soon. I'm not normally a huge fan of blue, but that color is soft and lovely.

    Posté par Cassy , le 25 août 2008 à 05:05
  • You have way way way more confidence and bravery than me! I can't even contemplate knitting something without a pattern. But then, I've only been knitting for a couple of years now. Do you think that a knitter can become the type that strays away from the pattern? *sigh*

    Good luck with your project!

    Posté par Vivi , le 25 août 2008 à 09:35
  • Comme d'hab'

    Comme d'habitude, tu ne fais pas les choses
    à moitié, je vois!
    Saddle shoulder se dit emmanchure marteau.

    Posté par DominiqueBe , le 25 août 2008 à 12:32
  • Là, on te reconnaît bien... laisse couler le bon temps un jour ou deux, et la solution miracle t'apparaîtra au milieu d'un rêve cauchemar où les torsades ne veulent plus torsader...
    Plus sérieusement, tu es sur une bonne piste... et les conseils de Christine ne sont pas mal du tout.
    Il me parait que la vannerie ne peut trop s'exprimer...(je veux dire être susceptible d'étirement) c'est souvent du condensé... Un petit tour par chez Wendy Knits (que tu connais certainement) t'aiderait peut-être?
    En tout cas, chapeau pour l'échantillon ... cela démontre bien ce qu'il en est de la création...
    Bonne soirée et bonne nuit ma belle...

    Posté par ma dalton , le 25 août 2008 à 19:50
  • Et bien il débute en beauté ton top-down avec patte d'épaule/emmanchure marteau. Et quoi que tu en dise, moi j'ai beau ouvrir grand mes yeux, je ne vois rien qui cloche dans ton "échantillon".

    Posté par Sandrine Tricof' , le 26 août 2008 à 09:15
  • mais c'est ça le plaisir: d'improviser et de bidouiller, non?

    Posté par circé , le 26 août 2008 à 10:17
  • Nooooooon, pas par la fenêtre, écoute plutôt les sages conseils de Christine73 ! C'est trop beau, alors pas de crime contre ton "échantillon" !!

    Posté par Christine , le 26 août 2008 à 12:05
  • aller faire et défaire c'est toujours travailler non ? Et puis c'est comme cela qu'on apprend....... moi dans un autre style j'ai voulu transposer un patron à plat en patron "en rond"...... oh j'ai juste défait 5 fois......... (à la fin la laine n'en pouvait plus........) faut dire que moi et les maths........ j'avais fait un peu ça au pif....... en me disant aller il y a 85 mailles pour le devant 85 pour le dos on multiplie par deux et zou !!! sauf que j'avais pas tenu compte que sur un motif dentelle ça compte le nombre de mailles......... Bref tout ça pour te dire que tes vagues pourcentages ne sont pas "plus pire" que mes vagues bidouillages........

    On aime le risque ou non
    Bonne semaine à toi

    Posté par lucile , le 26 août 2008 à 14:24
  • Ben le tricot empirique ce n'est pas vilain du tout ! Comme dit Sandrine, à voir la photo ça n'a pas l'air de clocher tant que ça. Sinon y'a p'têt une solution : ouvrir au hasard le bouquin qui est planqué sous le Rowan... )

    Posté par Malvira , le 26 août 2008 à 23:53
  • Waouw! Eh bien merci d'être passée sur mon blog et de m'avoir laissé un super commentaire (with a wonderful tip!). Du coup, je découvre ton blog à mon tour.
    Ô joie, ce blog me comble, le ton, le contenu, l'échantillon de la mort, j'adoooore!
    A bientôt Nouillette!

    Posté par flopeanut , le 27 août 2008 à 20:36
  • Ah, et pour les manches, je crois qu'on appelle çà des manches marteau.

    Posté par flopeanut , le 27 août 2008 à 20:37
  • Merci pour ces "cautionary notes". C'est vrai qu'on part souvent pleine de bonne volonté (et d'illusions), et on n'arrive pas toujours tout à fait à l'endroit prévu.
    En tout cas, j'ai bien ri.

    Posté par startare , le 28 août 2008 à 14:08
  • Magnifique, il l'est déjà !!!

    j'adore la couleur que tu as choisi, tu arriveras car il vaut le coup ce beau travail !!!

    Posté par Domi , le 01 septembre 2008 à 13:33
  • comment tu as osé !

    Bon au café tricot, j'ai appris que tu avais défait ce beau travail !!! Du moins c'est ce que j'ai compris de tes explications et de ton "rangement" aux socquettes en coton très belles de surcroît.
    C'est dommage car le début était beau mais tu feras encore plus beau !

    Posté par Claude , le 02 septembre 2008 à 17:46
  • Ça c'est de l'échantillon à la mode de chez toi ! Il est super beau, quoi que tu en penses.

    Posté par Val , le 14 septembre 2008 à 14:28

Poster un commentaire